Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Vibraphonyx

Festival du Pont du Rock

18 Août 2011 , Rédigé par vibraphonyx Publié dans #Première vie

http://www.redon-actualites.fr/images/stories/affiche.jpg

 

Ah ! Ce pont du Rock ! C'est une longue histoire. Vibraphonyx à bien failli ne pas y être.

 

C'était une nuit de juillet, soirée entre potes. L'un évoque le festival du Pont du Rock en précisant qu'il venait d'acheter son pass 2 jours.

 

Le festival du pont du rock..... c'est un gros truc ça.. ( que j'me dit dans ma tête ). Le lendemain matin de retour chez moi, je fonce sur le site dudit festival.

 

Lilly Wood, Chinese man, The do, Catherine Ringer, Philippe Katerine, Mademoiselle K. Et je ne m'arrête pas là !  Skip the use, Moriarty !! La phaze !!, Selah Sue ! Deportivo..   Bref je bavais devant mon pc.

 

Vite vite la demande d'accred !!!  Le site indique un dernier delai pour les demandes... le 15 Juillet. Quel jour sommes-nous ? le 16..... merde....

Je prends mon portable , compose le numero de la responsable de com du festival. " Est-il trop tard pour les accred ? - Vous ferez des photos ? - Non - Alors c'est bon vous pouvez m'envoyez votre demande. "

 

Cool ! Mais pas encore gagné.

 

Une fois la demande envoyée, la réponse se faisait attendre. Et ce n'est que le 22 que je reçois une réponse ( positive ) du Festival.

 

Cool ! Et gagné !

 

Pour des raisons personnel, je ne suis arrivé au festival le vendredi soir que relativement tard. Les premières images de concert que mes yeux ont pu déguster sont celles de celui de Moriarty. Malheureusement je n'ai pu entendre que le rappel de fin. Dommage..

 

http://www.guitare-cover.fr/wp-content/uploads/2011/05/moriarty_live.jpg

Moriarty s'éclipse de la scène et voilà qu'on entend déjà un son de guitare venant d'une scène à 200 mètres d'ici.

Deportivo appelle la foule. Je ne connais pas ce groupe. je suis impatient de voir ce que ça donne.

 

http://www.agendaculturel.fr/static/im/art_org/d/deportivo-10hyms.jpg

 

Deportivo, c'est un trio français originaire des Yvelines qui nous offre une musique à la croisée du rock alternatif et de la chanson française. L'équilibre du groupe est brillante. Tu veux te défouler ? Deportivo t'offre un Rock catchy où seul l'explosion sonore compte. Tu veux reprendre ton souffle ? Alors Deportivo t'offre un moment plus calme où les textes deviennent primordiaux.  Très rapidement le chanteur, Jérôme Coudane, installe une réelle complicité entre le public et le groupe. On sourit, parfois même rigole, on écoute, on bouge dans tous les sens, on aime et, à la fin du concert seulement, on retient un nom : Deportivo.

C'est à présent La Phaze qui va nous faire bouger et qui clôturerala soirée.

 

http://www.le-fil.com/IMG/jpg/www-LaPhaze1.jpg

 

La Phaze est un groupe dont le style est difficile à qualifier, tant les instrumentalisations du groupe sont écléctiques, mais on peut se permettre d'appeler ça du Drum'n'Bass. 

La température monte très vite, l'energie dégagé par le groupe est monumentale, cette energie même qui pénètre dans nos oreilles et qui nous donne envie de sauter, lever le poing très haut ou encore crier sur les refrains. Les pogos se mettent rapidement en place. J'ose m'y aventurer. C'est violent mais bon enfant. Tout le monde se bouscule. On peut même voir de l'euphorie sur certains visages. Je me fais bousculer, je bascule, pensant tomber, mais voilà que je sens plusieurs paumes de mains dans mon dos qui me retiennent de chutter et qui me redresse en moins de deux secondes afin de me remettre d'aplomb. Une musique qui déchire, des bousculades parfois vraiment hardcore, sans aucune haine. Les ingredient parfait pour une fin de soirée réussie. C'est beau.

 

Je regagne le camping situé sur un terrain de rugby. On ne pouvait plus trouver 1 metre carré d'herbe tant les tentes 2 secondes se chevauchaient. Une dernière bière, une dernière cigarette, et un gros dodo.

 

Petite visite de la ville de Malestroit qui est fort charmante. Une sieste sur le bord du canal. Je ne regagne le site que quelques temps après l'ouverture des portes afin de voir Catherine Ringer. 

 

http://media.voir.ca/pictures/45/45496_5.jpg

 

Catherine apparait sur scène. Elle est belle et sexy à la fois.

 

Elle nous offre de la fraiche variété française aux effluves très Pop, le tout largement inspiré de la musique des Rita Mitsouko. C'est cependant sans grande surprise qu'on a pu entendre le dernier Ring'n'Roll qui ne diffère pas vraiment de la version studio. Catherine est tout de même un personnage qui sait captiver le spectateur et qui nous permet de passer un bon moment.

 

 

http://photo.parismatch.com/media/photos2/3.-photos-culture/musique/selah-sue-1/2756439-1-fre-FR/Selah-Sue-1.jpg

 

Place maintenant à la charmante Selah Sue. Qu'est-ce que j'avais hate de la voir.

 

Sa voix si particulière entre soul et ragga et plus précisément Dance Hall vous retourne vos tripes. Littéralement.

Son dernier album éponyme est, on le sait, excellent. Mais alors sur scène, c'est juste orgasmique. La belge a su mettre le feu grace aux déjà très célèbres Raggamufin, Fyah Fyah, This World ou encore Crazy Sufferin Style.

Cette femme produite par Patrice et épaulée par le grand Cee-lo nous à fait une réelle démonstration de concert exemplaire.

Selah Sue, une très grande artiste, qui n'a pas fini de nous faire rêver.

 

 

http://culturespub.files.wordpress.com/2011/04/the_do_02_home.jpg

 

Grande photo pour un grand groupe.

 

On les connait maintenant tous, c'est bien évidemment The do.

 

The do c'est juste l'un des groupes préférés de Vibraphonyx donc ne comptez pas vraiment sur moi pour être objectif.

On les avait déjà vu à l'Echonova. Ce soir là, Olivia est encore plus belle. Je ne savais pas qu'on pouvait tomber amoureux une deuxième fois de la même personne.

Le concert de l'Echonova était plus que jouissif. Au pont du rock c'était, laissez moi réfléchir, .. 2 fois mieux ? ( large ! )

La voix d'Olivia te donne des frissons, la rythmique et la pêche du groupe t'empeche de rester debout à ne rien faire. Tu tapes du pieds, tu sautes enfin bref tu bouges quoi ! Le jeu de lumière est remarquable. Nous assistons même à la participation au concert d'un saxophoniste dont j'ignore le nom qui taquine pas mal de l'instrument de cuivre.

The do est un groupe dont on doit écouter les albums, qu'on doit voir en concert salle ET voir en concert festoche !

 

Pour votre santé, écoutez au moins deux morceaux de The Do par jour.

 

 

http://unlimitymusic.files.wordpress.com/2011/04/skip-the-use.jpg

 

Après The do, vient Skip the Use. Je ne connais pas ce groupe. J'ai juste écouté la seule chanson du groupe disponible sur Deezer.

 

Plutôt sympa ce Give me your Life. Ca ne me laissait présager que du bon. J'avais entendu dire que le chanteur était une vrai boule de nerfs, noir et ch'ti. Noir et ch'ti d'accord, je ne peux que valider parce que ça se voit et ça s'entend en deux secondes. En ce qui concerne la boule de nerfs il me faut en voir plus. Une chanson me suffit. Voyez le clip de Give me your life ? Et bien dite vous que là par rapport au Pont du Rock, ils sont mignon. Si si, mignon, c'est bien le mot.

Le groupe est une vrai source d'energie ultra contagieuse. Skip the use c'est un puissant rock alternatif qui envoie du bon gros lourd comme il faut sur scène et qui en plus gate la foule, notamment grace à une reprise de Song 2 du groupe Blur. Et juste pour la nostalgie.   WOUUUUUUH OUHH !  

 

http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/249526/gd/1274362919/Chinese-Man.jpg  

 

On termine le festival avec un Chinese Man, je n'y vais pas par quatre chemins, décevant. Décevant dans le sens ou leur concert est un quasi copier coller de ce qu'on peut entendre sur les versions studio. A l'Echonova c'était la même chose, mais il y avait la notion de découverte, d'intimisme et une modeste euphorie. Sans compter le fait que deux heures de set libre nous avait été offert dans le hall de la salle juste après le concert. Certes la musique est excellente, on parle tout de même d'un groupe / label dont la renommée n'est plus à prouver. J'étais là, à fumer ma clope, allongé dans l'herbe, aux côtés d'une crème, à regarder les étoiles, et jouir d'une musique subtilement délicieuse. Mais tout de même, il s'agit là d'un festival et surtout de son dernier concert. Le moment passé en leur compagnie était bon, mais aurait pu être beaucoup mieux si cette amère sensation de déjà vu n'était pas présente parmis nous. 

 

Le festival du Pont du Rock à été l'occasion de voir ou revoir de très bon groupe, de passer d'excellents moments et de faire un peu plus vivre Vibraphonyx.  

 

Merci à toute l'équipe du Festival et à l'année prochaine.

 

Fanch

 

Partager cet article

Commenter cet article