Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Vibraphonyx

First Lady | Interview

26 Février 2013 , Rédigé par vibraphonyx Publié dans #Première vie

http://www.yapucca.com/first-lady/pressfirstlady.jpg

 

 

 

 

 

First lady, racontez nous.

 

Il était une fois, deux amis, qui ne s'étaient pas vus depuis un paquet de temps. Chacun avait fait un peu son petit bout de chemin dans des univers musicaux un peu opposés. Il se sont rappelés et ils se sont dit « Hey mec, ça serait cool qu'on fasse un petit truc ensemble. » Dix ans après, quand même, et on s'est dit « Ah c'est cool ». On sentait qu'il y avait un bon feeling musical. Et voilà, ça fait un an et demi qu'on a commencé. C'est tout neuf comme projet.

 

Un petit beuf, ça marche bien donc bim on y va ?

 

En fait, on ne savait pas trop sur quoi partir. Lui étant musicien pro-Jazz, moi j'étais assez complexé par rapport à ça, je voulais faire un truc un peu plus..technique, un peu..free jazz electro (rires) et en fait on s'est dit « ooh ça marche pas trop ». Et du coup on a du se rappeler une semaine plus tard, « Écoute, j'ai peut-être quelques petits riffs qui traînent comme ça, au fin fond d'un placard un peu rock'n'roll, et éventuellement on essaye ». Et en fait on a fini trois morceaux lors de la première répét. On s'est dit qu'il serait pas trop mal de partir sur cette voie là.

 

Donc vous aviez déjà des contacts pour partir, lancer le projet ?

 

Du tout, c'est vraiment un gros coup de pot. On a passé notre maquette à une fille qui travaille au Printemps de Bourges, qui a passé ce disque à Bruno, le type qui s'occupe des Bars en Trans, qui a passé ce disque à Yapucca Productions, qui nous a envoyé un mail en disant « Bon les gars, j'ai envie de vous signer, c'est super ». On a rien démarché, mais absolument, rien démarché. C'est notre 7ème concert aujourd'hui. Énorme coup de bol.

 

Un Ep qui va sortir ?

 

Il est en mixage là. Il y a eu un premier enregistrement de fait, mais on a pas été satisfait du son, donc a refait quelque chose le mois dernier, et ça sera prêt très bientôt. Un six titres bien sympa.

 

Donc sur scène, vous présentez cet ep.

 

Ouai, on fait dix morceaux, il y a les nouvelles, les premières. Il y en a pas mal qu'on a du virer, on est obligé de faire des choix, mais on trouve assez bien notre identité, donc ça va, ça coule de source. On joue depuis un an et demi en gros, et il on a voulu faire un set avec pas mal de relief, mais avec un fil rouge quand même, et bon, on verra hein, mais pour nous il y a une certaine cohérence.

 

Vous l'avez travaillé en résidence ?

 

Non, en répét. Le fait de faire l'Ep, nous a aidé à bosser des trucs, et c'est vrai qu'on s'y retrouve en répét, il y avait déjà les bons réflexes.

 

Donc un gros test la scène ?

 

Ah ouai ouai gros test ce soir.

 

D'autres dates de prévues ?

 

Ouai ouai bien sur.

 

Et l'idée maintenant ?

 

Faire de la scène, partout dans le monde, se faire une place dans le bataillon. Et aussi, faire une résidence, pour trouver certains trucs, de la déco, de l'image. On est que deux, donc il faut pallier un manque.

 

Vous êtes d'où à la base ?

 

De Saint-Malo.

 

Donc peut-être la nouvelle salle ?

 

Bah c'était quasiment prévu, avec l'omnibus, mais on a pas de nouvelles, donc on va essayer avec la nouvelle salle, s'ils veulent, tant mieux, s'ils veulent pas, tant pis.

 

Vous avez des contacts sur Rennes de toutes façon non ?

 

J'ai un super copain qui est le patron d'un pub, et il fait tourner pas mal de groupes. Sur un de ses concerts, on a eu la chance de partager le plateau avec Mermonte, qui est juste monstrueux. We are van peebles, je connais bien Flo, le batteur, parce qu'il bosse dans ce pub justement, et Bruno le gratteux, parce qu'on était en classe ensemble. Donc il y a effectivement quelques petites connexions, sans connaître tout le monde.

 

Aurel & Fanch

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article